Pourquoi l’usine 4.0 est un secteur qui attire ?

supply chain recrutement usine 4.0
Achat & Supply chain

C’est fou comme le fait d’avoir accolé « 4.0 » au mot usine, modifie, d’emblée, la connotation dudit mot ! Pour nos arrières grands-parents, l’usine, était cet endroit pénible – voire dangereux – ou ils embauchaient aux aurores, munis de leur baluchon contenant la gamelle du midi. Si elle a ensuite un peu évolué, la notion d’usine est restée très fortement marquée par des images négatives : gestes répétitifs, rythmes de travail difficiles, mauvaise ambiance de travail, salaires de misère…Puis, est arrivée la révolution numérique, et celle-ci n’est pas restée l’apanage des cols blancs ; permettant ainsi à l’usine de gagner, elle aussi en intelligence …. Equipée de capteurs avancés, de logiciels intégrés et d’outils robotiques, l’usine 4.0 redonne à l’industrie de nouvelles lettres de noblesse, au point de même devenir « tendance » dans le monde du travail !

Quelles sont les caractéristiques de l’usine 4.0 ?

Les technologies numériques ont permis la mise en marche de la 4ème révolution industrielle. Avec des architectures réseaux et des systèmes d’interconnectivité toujours plus performants, l’automatisation se développe à vitesse grand V dans les usines.  Ainsi, les processus s’améliorent et s’optimisent, la maintenance est devenue prédictive, et la pénibilité du travail diminue… Paradoxalement, la technologie permet, dans le monde industriel, une meilleure prise en compte de l’Humain. Voici quelques exemples concrets de ce qui se passe au sein d’une usine 4.0 :

  • L’analyse des données permet d’optimiser les décisions : les machines interconnectées et les capteurs embarqués produisent un stock gigantesque de data. Leur analyse permet des prises de décision à tous les niveaux : identification des modèles, amélioration de la planification des ressources grâce aux ERP, meilleure définition des taux de marge, élargissement du cercle des fournisseurs etc.
  • Les applications de simulation avancées et de nouvelles technologies telles que l’impression 3D, permettent de créer des lots de petite taille d’articles spécialisés, remplaçant la production de masse par des fabrications personnalisées. De nouveaux modèles économiques émergent, tel que, par exemple, le « lot size of one », méthode consistant à produire un article unique par commande.
  • L’intelligence artificielle, mise au service des chaînes d’approvisionnement révolutionne la supply chain … La blockchain est devenue la clé d’une nouvelle transparence des chaînes d’approvisionnement : les données de production (ex : interruption d’une chaine de fabrication) ; sont partagées avec les fournisseurs, permettant ainsi de mieux planifier les interactions.

Quelles sont les technologies reines au sein d’une usine 4.0 ?

  • L’Internet des objets (IoT): les machines sont équipées de capteurs dotés d’une adresse IP ; et interconnectées entre elles,
  • Le cloud computing, permet de stocker les méga quantités de données collectées grâce à ces interconnexions,
  • L’intelligence artificielle, et l’apprentissage automatique optimisent le tri et l’analyse de toutes ces données,
  • L’informatique de périphériepermet d’éviter le cloud dans certaines situations ; et ; ainsi ; de réduire le temps entre le moment où les données sont produites et celui où une réponse est apportée. Ex : si un incident se produit sur une machine, l’intervention peut avoir lieu quasiment en temps réel.
  • La cybersécurité est devenue incontournable, car protéger les machines, dans ce contexte, est devenu aussi précieux que de protéger l’Humain !
  • Le « jumeau numérique »: il s’agit de créer ; à partir des données des capteurs IoT, des appareils, des contrôleurs logiques numériques et autres objets connectés ; des répliques virtuelles des processus, des lignes de production et des chaînes d’approvisionnement. Les avantages sont multiples : facilitation des conceptions, optimisation de la productivité, amélioration des flux de travail, etc.

L’industrie 4.0 attire… Ça tombe bien, elle recrute !

L’usine digitale fait aujourd’hui beaucoup plus rêver que celle issue des révolutions industrielles précédentes…Les taches pénibles et répétitives disparaissent en effet progressivement, tandis qu’apparaissent de nouvelles fonctions en lien avec les secteurs qui séduisent aujourd’hui. Voici quelques-uns des postes qu’offre aujourd’hui l’industrie 4.0 :

  • Des « marketeurs digitaux »: ils anticipent les demandes, face à une production devenue plus flexible et personnalisée,
  • Des experts en simulation numérique ou développement virtuel: ils projettent d’éventuels futurs produits dans des scénarios d’usage afin de tester leur caractéristiques (robustesse, esthétique etc.) avant même qu’ils n’existent. De même, ils identifient d’éventuels problèmes de fonctionnement sur une ligne de production avant même qu’elle ne soit opérationnelle,
  • Des data scientists, data analysts, data miners, data engineers, data stewards, data architects et autres data designers… Ils interviennent tout au long de la chaîne de traitement de la donnée,
  • Des spécialistes en cybersécurité: ils protègent toute cette précieuse big data,
  • Des « psy-designers »: ils construisent, en collaboration avec des éthiciens, la personnalité des IA, et collaborent avec des man-machine teaming managers, afin de gérer la collaboration entre humains et robots.
  • Des opérateurs qualifiés et polyvalents (les ouvriers 4.0): ils supervisent les robots, participent à leur “formation”, assurent leur maintenance quotidienne, et travaillent avec eux… C’est ce que l’on appelle la « cobotique » (la collaboration homme-robot).

Tous ces profils spécifiques sont pétris de connaissances techniques, mais ils sont aussi curieux, agiles, adaptables. Ils ont une soif de connaissances de tous les nouveaux outils et une aptitude à s’y former rapidement et efficacement. Pour les identifier, rien de mieux qu’un cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de demain ! C’est le cas du cabinet Persuaders, spécialisé, depuis plus de quinze ans, dans le recrutement des cadres dirigeants, des métiers émergeants et / ou considérés en tension. Ainsi, les consultants experts de Persuaders spécialisés dans les métiers du numérique, de la supply chain et de la production, sont en première ligne pour accompagner au mieux les recrutements dans ces secteurs d’avenir.

Nos dernières offres d'emploi

Pourquoi l'usine 4.0 est un secteur qui attire ?