Comment le plan de relance peut déconfiner l’innovation en France? 

plan de relance
Finance / Audit / Expertise

Annoncé mi septembre, le plan de relance post-covid a fléché 6,5 milliards d’euros vers la recherche et l’innovation. Une partie de ces subventions devrait inciter les entreprises à miser sur la recherche scientifique. Faut-il y voir l’occasion d’enfin décloisonner recherche fondamentale et appliquée ?

« France Relance » : un plan pour irriguer les entreprises avec la recherche fondamentale

Parmi les mesures du plan « France Relance », 300 millions d’euros seront consacrés à la préservation des emplois R&D dans les entreprises. Pas moins de 1400 salariés du privé pourront poursuivre leurs recherches dans des laboratoires publics, avec prise en charge de 80% du salaire par l’état.

Dans le sens inverse, il est prévu que 600 chercheurs en Bac+5 et 500 post-doctorat soient mis à disposition des entreprises selon un dispositif aidé. Le plan de relance inclut par ailleurs de très nombreux appels à projet, financés notamment par les 2,4 milliards d’euros de fonds pour favoriser l’innovation de rupture. Le plan de relance devrait donc multiplier les passerelles entre laboratoires publics et entreprises, avec l’objectif de déconfiner l’innovation en France.

Cet objectif n’est pas nouveau : les thèses CIFRE permettent depuis longtemps aux entreprises de recruter des doctorants avec un salaire subventionné. L’opportunité est de taille : ces dispositifs permettent à des PME et JEI d’intégrer des profils scientifiques à haute valeur ajoutée – à long terme. L’accès aidé aux compétences techniques et scientifiques est décisif pour innover en interne. Autre avantage : ces dispositifs sont éligibles aux crédits d’impôts CIR et CII, ce qui impacte la compétitivité de l’entreprise à tous les niveaux.

La R&D française, un géant endormi

La tendance est déjà amorcée : nous rencontrons de plus en plus de profils de type PhD en cabinets de conseils, autrefois chasses gardées des écoles de commerce. Cela dit, le phénomène peine à ruisseler dans les entreprises. Pourtant, le potentiel est énorme pour les PME qui cherchent des gains de compétitivité, à condition de recruter des profils scientifiques. Si la formation scientifique française fait des envieux, son apport semble sous-utilisé dans le privé. Les talents s’exportent massivement aux Etats-Unis et dans les pays asiatiques. La France peine à leurs trouver des débouchés à la hauteur, alors qu’elle pourrait être une Silicon Valley européenne. La faute à un manque de culture de l’innovation dans les entreprises ?

Quelle que soit la raison, la recherche scientifique reste ancrée dans le secteur public en France. Tant qu’il est parfois difficile de connecter recherche fondamentale en laboratoires et recherche appliquée dans les entreprises. Le plan de relance fait de vraies avancées pour rompre cette barrière, et beaucoup de signaux montrent que dans 10 ans, on verra beaucoup plus de R&D dans les entreprises, y compris les PME.

Le conseil en innovation pour réaliser le potentiel des entreprises

En 2017, une enquête du Medef et de l’association des centraliens avait tenté d’identifier les freins à l’innovation dans les entreprises. Les réponses les plus fréquentes étaient les suivantes :

  • pratiques managériales désuètes ;
  • manque de culture de l’innovation ;
  • difficulté d’accès au financement.

Pour dépasser ces limites, on ne soulignera jamais assez l’importance du conseil en innovation. Avec le plan de relance, le moment est idéal pour accéder aux financements et aux ressources humaines grâce à des dispositifs aidés. Le résultat pourrait ouvrir de vraies avancées vers l’innovation ouverte et faire école chez lesPME françaises.

Démocratiser le conseil en innovation n’a que des avantages, y compris chez les chercheurs. Pour les scientifiques, il permet d’affirmer qu’il existe d’autres métiers entre ingénierie R&D et laboratoires universitaires. Leurs métiers peuvent avoir de vrais impacts sur la compétitivité des entreprises, valorisant à long terme leurs profils sur le marché du travail.

C’est maintenant aux entreprises d’en tirer profit dès aujourd’hui en recrutant des ressources pour opérer l’innovation. Grâce à des passerelles renforcées par le plan de relance, le contexte est idéal pour transférer des technologies vers la recherche appliquée – et entrevoir des gains de compétitivité à long terme pour surmonter la crise actuelle.

Nos dernières offres d'emploi

Comment le plan de relance peut déconfiner l’innovation en France?  - Persuaders Recrutement