Comment améliorer la sécurité et la santé au travail ?

sante securite entreprise recrutement
Qualité de vie au travail

Jamais, la fonction de responsable de la sécurité ne s’est autant complexifiée que ces dernières années, alors que la nature des risques évolue et s’amplifie : cyber-malveillance, terrorisme, risques environnementaux…et comment occulter, bien sûr les nouveaux défis sanitaires ? Dans ce contexte, améliorer la sécurité en entreprise requiert de la part des entreprises ; d’une part, une politique de prévention des risques, volontariste et efficace ; et d’autre part, un soin tout particulier dans le recrutement des responsables sécurité.

Améliorer la sécurité au travail : l’évaluation et la prévention des risques, une démarche incontournable

Evaluer et prévenir les risques professionnels relève de la responsabilité de l’employeur, qui a pour obligation de s’assurer que l’environnement de travail est sain et sécuritaire. Avant même d’évoquer les risques « nouveaux » liés à la digitalisation ou à l’environnement ; il est des risques « basiques », identifiés de longue date dont la prévention n’a rien d’optionnel ! L’ergonomie en entreprise, le levage de charges lourde, la prise en compte du stress ou des gestes répétitifs, etc. ; sont autant d’éléments qui influent sur la santé et la sécurité au travail. Tous ces critères doivent être pris en compte dans un plan de prévention des risques et d’amélioration de la sécurité au travail, qui doit à minima comprendre :

  • Les consignes générales de sécurité,
  • Les dispositions réglementaires particulières à appliquer en matière de santé et de sécurité,
  • La procédure d’accueil des intervenants,
  • L’expression des besoins concernant les tenues et équipements de protection individuelle,
  • Les formations spécifiques nécessaires. L’éducation à la prévention des risques et la formation sur la manière d’effectuer les tâches en toute sécurité sont en effet des éléments essentiels pour créer un lieu de travail sain et sûr.

Pour améliorer la sécurité et la santé au travail, il est également indispensable de réduire les risques dans l’environnement de travail, d’organiser le travail de manière durable, de s’assurer du respect des règles par les opérateurs, de fixer des objectifs à court, moyen et long terme, et, surtout, d’être sans cesse en recherche d’idées visant à améliorer les conditions de travail.

Les nouveaux enjeux du directeur sécurité

Les risques basiques décrits précédemment, sont de mieux en mieux pris en compte par les entreprises pour améliorer les conditions de travail en entreprise. Mais cela est-il suffisant ? Probablement pas ! Car les dernières décennies ont créé de nouveaux enjeux en multipliant la nature des risques et en introduisant ceux en lien avec les transformations technologiques, économiques, environnementales, et sociales… L’une par exemple, des plus récentes transformations sociales réside dans la généralisation du télétravail…Comment améliorer les conditions de travail, dès lors que l’espace de travail fait partie inhérente de la sphère privée du collaborateur ? Comment conjuguer le respect de sa vie privée, avec les contraintes liées à son environnement de travail : l’ergonomie, l’ambiance thermique, les facteurs phoniques, l’organisation de l’espace de travail, l’éclairage, l’hygrométrie, la qualité des outils de communication, les risques de surmenage et/ou de troubles psycho-sociaux, etc.. ? Face à ce nouveau défi ; et à tous les autres liés à l’intensification des menaces, on voit bien que le directeur de la sûreté et sécurité (DSS) occupe dorénavant une fonction hautement stratégique dans l’entreprise. Il doit être doté de très nombreuses compétences techniques (maîtrise des technologies, connaissance des contraintes opérationnelles, etc.) tout autant que de qualités humaines (pédagogue, communiquant, pragmatique, force de proposition, disponible, réactif, pro-actif, charismatique etc.). Il doit également être imaginatif, sans cesse en recherche d’idées nouvelles permettant d’améliorer la sécurité au travail.

Amélioration des conditions de travail en entreprise ; comment optimiser ses recrutements ?

Employer un directeur sûreté et sécurité, c’est intégrer un profil transverse, associé aux décisions et au fonctionnement de l’entreprise, et capable, sans cesse, de s’adapter à la nature des risques, par nature fluctuants et polymorphes… Ce cadre supérieur doit être en mesure non seulement d’anticiper les risques et menaces, mais aussi de concevoir, déployer et évaluer les dispositifs à mettre en place en termes de :

  • Gestion de crise et la continuité d’activité,
  • Sécurité économique,
  • Protection des actifs matériels,
  • Sécurité des systèmes d’information,
  • Lutte contre la fraude,
  • Protection des évènements, déplacements professionnels, mobilités internationales…

Pour optimiser le recrutement de ces fonctions hautement stratégiques, l’idéal est de s’appuyer sur un cabinet spécialisé dans les profils à très haute valeur ajoutée. C’est le cas du cabinet Persuaders qui est spécialisé, depuis plus de vingt ans, dans le recrutement des cadres dirigeants, capables d’assumer les métiers de demain. Ainsi, les consultants experts de Persuaders spécialisés dans le recrutement des métiers de la sûreté / sécurité sont en première ligne pour accompagner les recrutements dans ces secteurs. Ils appréhendent parfaitement les profondes mutations auxquelles le DSS fait face et savent identifier les compétences et soft skills indispensables pour les affronter. Le rayonnement international du cabinet Persuaders permet aussi d’accompagner et d’optimiser les projets RH transfrontaliers.

Nos dernières offres d'emploi

Comment améliorer la sécurité et la santé au travail ?